Éponge « écolo » au crochet – DIY du tawashi

Aujourd’hui, je vous explique comment faire un tawashi. Tawashi, c’est le nom japonais de petits ouvrages au crochet qui sont lavables en machines, ont une longue durée de vie et servent à nettoyer. Il paraît que pour la vaisselle à la main c’est mieux que l’éponge classique. Cela permet d’utiliser ses chutes de laines et d’avoir des éponges propres à coté de son évier car on peut les laver régulièrement.

tawashi

tawashi

 Il existe plusieurs sortes de tawashi, je vais vous expliquer comment faire la version « classique » . C’est simple à faire et ça prend environ une heure selon la taille de crochet et la laine utilisée.

Pour faire un tawashi :

  • Faire une chaîne d’une vingtaine de mailles (ou plus selon la taille désirée).
  • Faire une maille libre, tourner, une augmentation, des mailles serrées, on termine par une diminution.
  • Faire une maille libre, tourner, une diminution, des mailles serrées, on termine par une augmentation.
  • Faire une maille libre, tourner, une augmentation, des mailles serrées, on termine par une diminution.
  • Faire une maille libre, tourner, une diminution, des mailles serrées, on termine par une augmentation.
  • Continuer ainsi sur une vingtaine de rangs.

L’idée est de crocheter un parallélogramme dont la base et la hauteur sont de même longueur. Je vous ai perdu? Ce n’est pas grave, il y a de super photos pour le montage ici.

Une fois qu’on a terminé son parallélogramme, on crochète ensemble la chaîne de fondation et le dernier rang pour obtenir un tube (voir photos du lien). Puis on serre chaque extrémité du tube grâce à un fil. On termine en crochetant une chaînette d’une quinzaine de maille qui servira à suspendre le tawashi.

J’en ai réalisé plusieurs tailles différentes. Ils sont en acrylique, car ça « gratte » plus que du coton.

  • Le rose et beige à spirale a été réalisé avec un crochet n°4, la chaîne de fondation fait 25 mailles et j’ai fait 25 rangs. Il fait 8cm de diamètre et est assez souple.
  • Le rose et beige chiné a été réalisé avec un crochet n°5, la laine tricoté en double, la chaîne de fondation fait 25 mailles et j’ai fait 25 rangs. Il fait 10cm de diamètre et est assez raide.
  • Le marron et beige chiné a été réalisé avec un crochet n°5, la laine tricoté en double (mais la laine marron était beaucoup plis fine que la rose), la chaîne de fondation fait 20 mailles et j’ai fait 20 rangs. Il fait 8cm de diamètre et est entre les deux précédents niveau souplesse.

Pour conclure, je pense qu’il est bien d’en faire plusieurs, plus ou moins raides, pour en avoir de rechange et pouvoir adapter le tawashi à ce qu’on lave.

Il paraît que ça fait aussi d’excellents exfoliants de douche, mais dans ce cas, on choisira peut être un fil coton plutôt que de l’acrylique pour que ça gratte moins.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Totoro, le retour

Et oui, après Totoro en 3D, Totoro en 2D. Pour celui-ci je me suis très grandement inspirée du tuto du tawashi Totoro de Clairette Tricote.

Il peut servir de marque page, de décoration de sapin de noël (ou de rétroviseur :-P), etc. Pour la taille, il rentre dans une enveloppe, d’ailleurs je l’ai posté ce matin.

Le thème Totoro, c’est fini pour cette année, rassurez-vous!

La petite photo :

suspension_totoro