Porte cartes

Aujourd’hui je vous montre le porte-cartes réalisé pour une amie. Il est en simili cuir, les coutures sont faites à la main et la pression est posée à l’aide d’une pince KAM et ça fonctionne super bien. J’ai utilisé un patron en forme d’enveloppe.

Je  pense en faire d’autres quand j’aurai plus de temps, notamment un pour y mettre mes cartes de fidélité et mes cartes de visite.porte carte

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Origami en broderie

Je vous parlais de mon envie de broder du simili cuir dans cet article, j’ai donc refait des porte-monnaie. Ce coup-ci j’ai choisi des motifs plus simples, des origamis qui m’ont été inspirés par un article de Bouinite.

Une petite série de porte-monnaie cousus entièrement à la main et fermés par un petit morceau de scratch. Le modèle est le même que celui de l’article ci-dessus.

IMG_4065IMG_4067IMG_4072

Porte monnaie brodé

En ce moment, j’ai envie de broder des porte-monnaies en simili cuir. J’ai commencé par un porte monnaie noir, avec des broderies inspiration sashiko (c’est pratique, j’ai déjà les modèles et les gabarits).

J’ai ressorti mon tambour à broderie.

wip

Je vous avoue que le retirage du papier (et du scotch) fut un grand moment, la prochaine fois, je prendrais plus large pour le scotch!!

Le porte monnaie est entièrement cousu à la main car ce simili cuir est très élastique et je ne voulais pas que le porte monnaie soit « tordu ». La fermeture se fait avec un scratch. Le porte-monnaie fermé fait 10cm sur 8cm.

recto verso

Ce n’est que le premier d’une longue série, mais les pour les prochains, pas de sashiko!

A la découverte du sashiko

J’ai découvert le sahiko il y a deux semaines en traînant sur pinterest pour trouver l’inspiration pour mes cadeaux de noël. Le sashiko, si j’ai bien compris, c’est une technique de broderie japonaise qui consiste à faire des motifs géométrique avec du fil blanc sur un tissu indigo. La répétition des motifs géométrique rend vraiment très bien et j’ai voulu faire pareil.

Enfin presque pareil, parce que je n’avais pas de tissu indigo (et la flemme d’aller en acheter) et pas de fil à broder blanc non plus (j’ai laissé 80% de mon matériel en France). Mais je ne me suis pas découragée pour si peu, j’ai du fil à broder noir et du simili cuir bronze et j’ai choisi un motif à base de lignes (je trouve les motifs à base d’arcs de cercles plus jolis mais je connais mes limites!). L’idéal pour reproduire le motif sur le tissus, c’est du papier à petit carreaux et du papier carbone mais  je n’avais aucun des deux et c’était dimanche. Ce n’est pas grave, je reproduis le motif sur du papier grand carreaux (dont les carreaux ne font pas 1cm de coté, faut pas rêver) que je colle sur l’envers de mon simili cuir.

Une semaine de boulot en brodant au moins une heure par jour quand même (note pour plus tard : faire une zone de broderie plus petite), j’ai fait mon deuil de retirer le papier après la broderie au bout de 2 jours et coup de chance ce n’est pas gênant du tout, au contraire, ça rigidifie un peu mon simili cuir qui est super mou. J’ai cousu une doublure et j’en ai fait un porte monnaie.

Bref, je vais récidiver et je ne désespère pas de broder plus vite (en ce moment je m’entraîne sur des bracelets, je vous montre ça demain).

porte_monnaie_sashiko IMG_3104 IMG_3082

 

 

bande_pour article_blog-10

Porte monnaie matriochka

Après la tête de mort, je passe à la poupée russe. La broderie est toujours réalisée à la main mais ce coup-ci la couture est faite à la machine et c’est un gain de temps ENORME.

J’ai un peu changé la forme et le système de fermeture, j’ai fait une boutonnière plutôt que de mettre un élastique. J’ai également fait les finitions du rabat en broderie, je ne maîtrise pas encore très bien les points de feston améliorés mais je ne perd pas espoir!

Je pense en faire encore quelques uns pour mes cadeaux de Noël, sans doute un en simili cuir bronze avec des motifs géométriques et un en simili cuir gris avec des oiseaux, mais rien n’est arrêté pour l’instant.

IMG_3038 IMG_3039 IMG_3041

Le sac des filles

La plupart des filles peuvent en témoigner, dans nos sacs, c’est le bazar! Et plus le sac est grand, plus le bazar est dense. J’ai donc voulu faire un organisateur de sac. Personnellement, je n’en ai pas l’usage car j’aime que ce soit le bazar dans mon sac et j’adore fouiller dedans et redécouvrir des trucs que je pensais perdus.

L’organisateur de sac a un deuxième avantage (en plus de celui d’organiser), c’est de pouvoir transvaser tout ce dont on a besoin d’un sac à l’autre en deux secondes sans renverser le contenu du premier dans le deuxième en priant pour que les lunettes de soleil soient dans leur étui. Tiraillée entre mon amour du bazar et mon envie d’essayer d’en faire un, je me suis lancée.

On trouve beaucoup de tutos d’organisateur de sac sur le net mais ceux que j’ai vu ont un désavantage, ils sont « ouverts ». Ils ont bien une ou deux poches zippées, mais le corps est ouvert. Etant moi même une spécialiste du renversement de sac inopiné, il fallait que l’organisateur soit fermé.

Bref j’ai encore fait à ma sauce, sauf que cette fois je ne suis pas très satisfaite du résultat, déjà parce que j’ai du faire une bonne partie des couture de la doublure à la main, ensuite parce que la sur épaisseur due aux poches fait que le bas du sac n’est pas nickel. Conclusion, si j’en refais un ce ne sera pas en simili cuir (du moins pas les poches externes). J’ai utilisé, du simili cuir gris, du wax rose, un zip rose et les petits rubans sur les cotés servent à l’attacher au sac dans lequel il est. Il fait 20 cm de haut sur 24 cm de large.

Allez je vous montre la bête (désolée pour les photos, on a de la brume en ce moment) :

Face A : Plein de poches de différentes taille

IMG_2959

Face B : un range carte

IMG_2960

L’intérieur : deux grandes poches

IMG_2961

Et un zoom sur les trucs que j’ai particulièrement réussi : les doubles surpiqûres au niveau du zip et le range carte.

IMG_2960 - Copie

Parure tassels+noeuds en simili cuir

Vous l’avez remarqué, j’ai pas mal joué avec simili cuir ces derniers temps. Je crois que j’ai bien apprivoisé la matière et je vais maintenant lever le pied. Ma grande découverte sera quand même que la super glu colle parfaitement le simili cuir en le durcissant un peu ce qui est très pratique pour faire des bijoux!

J’ai donc fait une parure sautoir + boucles d’oreille avec des mini tassels et des petits noeuds en simili cuir bronze. C’est léger (je pense aux petits lobes fragiles), c’est discret tout en gardant un petit coté fête, bref je suis assez contente du résultat.

IMG_2921

IMG_2915

IMG_2929

Sinon, vous remarquerez qu’il y a une nouvelle icone dans la barre d’outil : Instagram. Et oui, j’ai craqué j’ai ouvert un compte instagram pour une raison inavouable : on peu maintenant faire développer des photos instagram en format polaroid et c’est CANON! Je posterai essentiellement des photos de voyage et de mes réalisations en cours et terminées (ça fera un peu de teasing!).  Cliquez, abonnez-vous à mon compte et comme ça je pourrai aussi en savoir un peu plus sur mes lecteurs!

C’est bow!

Aujourd’hui, on parle de nœud (bow en anglais). Comme d’habitude j’ai un bon train et demi de retard sur la mode et ce n’est que maintenant que je m’intéresse au phénomène. Je suis tombée sur un super tuto fait par les Do It Yvette sur le site de Morning by Foley pour faire un bracelet en cuir en forme de nœud.

Une fois de plus je n’ai pas suivi le tuto, j’ai fait à ma sauce, j’ai modifié la forme du patron, modifié le système de fermeture par un élastique et j’ai ourlé les bords pour que le bracelet soit moins large car je trouve ça plus joli.

Sinon j’ai également récidivé avec les tassels et j’ai même mélangé nœuds et tassel mais je vous montrerai ça plus tard!

IMG_2908

IMG_2910

IMG_2884

Et hop! dans la boutique!

L’apprentissage du simili cuir

Chose promise… je vais enfin vous montrer mon premier vrai ouvrage en simili cuir, j’ai nommé le sac à main! J’aurai appris une chose avec cet ouvrage : le simili cuir est extensible, il ne faut pas trop tirer dessus quand on le coud sinon il faut découdre et recommencer parce que ça gondole. Heureusement que je m’en suis rendue compte sur la première étape de couture : la pose de la poche intérieure, du coup je n’ai décousu que 10 cm!

Petite description du l’objet, le sac fait 30 x 26 cm, il est en simili cuir gris assez fin doublé d’un coton à pois noir et gris trouvé chez le suédois du meuble (sisi, la grande enseigne bleue et jaune) et il ferme grâce à un zip. A l’intérieur on y trouve :  une pochette intérieur triple (une partie fermée à zip et deux compartiments extérieurs) et un lien pour attacher ses clés. La bandoulière fait 1m10 de long et est composée d’une chaîne dans laquelle j’ai passée une lanière en simili cuir gris.

Je pense qu’une petite photo vous aidera à mieux vous rendre compte. Je ne sais pas ce que vous en penserez (laissez moi des commentaires, je suis curieuse de votre avis) mais moi je suis plutôt contente de mon travail, pour une fois je n’ai pas de gros raté camouflé à l’arrache, mes zips sont centrés, mes surpiqûres sont rectilignes (ou presque), bref l’ensemble est acceptable et ça me change!!

sac simili gris

Vous remarquerez que le tassel y a parfaitement trouvé sa place!

Edit du 28/09 : quelques photos de mise en situation

IMG_2832 IMG_2833