Un col délicat

Une amie m’a commandé un col pour sa grand-mère (oui, c’est bientôt Noël). J’avais en réserve du fil avec 20% de mohair de couleur crème un peu brillant, ça tombe bien, le « un peu brillant » fait partie du cahier des charges. Donc un col pas chunky avec un point ajouré et une répétition de motif tous les 3 rangs. J’espère que ça lui plaira.

Les photos : sur la première le col est plié en deux, sur la deuxième il est porté et le coté brillant ressort plutôt bien (les photos ne sont pas retouchées)

IMG_2992 IMG_2979

Chunky : col et bonnet

Chunky, c’est le terme américain pour désigner de la grosse laine et je trouve ça mieux que de dire grosse laine.

On m’a commandé un gros col avec le bonnet assorti, en noir. Le gros col pas de problème, j’en ai déjà fait plusieurs, le bonnet « chunky » c’était une première. Je suis partie sur un point simple parce que de toute façon, vu la taille de la laine, les motifs ne se voient pas trop et sur une forme plutôt sobre parce que c’est pour un garçon, mais si il veut je pourrai ajouter un pompon.

Le bonnet est top, j’hésite encore à m’en faire un pour moi (j’attend de vois ce que nous réserve le chouette kit avant de me lancer) et le col aussi mais j’en ai déjà un. Sans plus attendre, les photos :

IMG_2970 IMG_2967

 

Oui aujourd’hui il fait très beau, pas vraiment le temps pour mettre un bonnet, qu’est ce qu’on ne ferait pas pour son blog!

Le sac des filles

La plupart des filles peuvent en témoigner, dans nos sacs, c’est le bazar! Et plus le sac est grand, plus le bazar est dense. J’ai donc voulu faire un organisateur de sac. Personnellement, je n’en ai pas l’usage car j’aime que ce soit le bazar dans mon sac et j’adore fouiller dedans et redécouvrir des trucs que je pensais perdus.

L’organisateur de sac a un deuxième avantage (en plus de celui d’organiser), c’est de pouvoir transvaser tout ce dont on a besoin d’un sac à l’autre en deux secondes sans renverser le contenu du premier dans le deuxième en priant pour que les lunettes de soleil soient dans leur étui. Tiraillée entre mon amour du bazar et mon envie d’essayer d’en faire un, je me suis lancée.

On trouve beaucoup de tutos d’organisateur de sac sur le net mais ceux que j’ai vu ont un désavantage, ils sont « ouverts ». Ils ont bien une ou deux poches zippées, mais le corps est ouvert. Etant moi même une spécialiste du renversement de sac inopiné, il fallait que l’organisateur soit fermé.

Bref j’ai encore fait à ma sauce, sauf que cette fois je ne suis pas très satisfaite du résultat, déjà parce que j’ai du faire une bonne partie des couture de la doublure à la main, ensuite parce que la sur épaisseur due aux poches fait que le bas du sac n’est pas nickel. Conclusion, si j’en refais un ce ne sera pas en simili cuir (du moins pas les poches externes). J’ai utilisé, du simili cuir gris, du wax rose, un zip rose et les petits rubans sur les cotés servent à l’attacher au sac dans lequel il est. Il fait 20 cm de haut sur 24 cm de large.

Allez je vous montre la bête (désolée pour les photos, on a de la brume en ce moment) :

Face A : Plein de poches de différentes taille

IMG_2959

Face B : un range carte

IMG_2960

L’intérieur : deux grandes poches

IMG_2961

Et un zoom sur les trucs que j’ai particulièrement réussi : les doubles surpiqûres au niveau du zip et le range carte.

IMG_2960 - Copie

The Serial Crocheteuses n°191 : le souriceau

Cette semaine, le défi The Serial Crocheteuse est hébergé chez Isabelle Kessedjian. Elle nous propose de crocheter une souris.

La première chose qui m’est venu à l’esprit c’est de crocheter une souris pour ordinateur, ami des jeux de mots pourris bonsoir!!

Après cet égarement temporaire, j’ai décidé de crocheter un amigurumi (= une peluche au crochet) souriceau. Je me suis inspiré d’un patron que j’avais pour un lapin que j’ai modifié au niveau de la tête, du corps et évidemment des oreilles.

Et voilà un petit souriceau est né, il s’appelle Célestin (oui je suis une fan d’Ernest et Célestine). Comme c’est l’automne et qu’il fait frais, il a un petit sweat à capuche (que l’on peut  lui enlever) avec une petite poche ventrale.

La photo carrée pour le muséeIMG_2954

Et pendant le shooting photo, deux curieux se sont glissés sur la photo. Saurez-vous les retrouver?

IMG_2956

Mon premier amineko

Aujourd’hui j’ai terminé mon premier amineko. Amineko c’est le terme japonais pour désigner un chat au crochet et si vous tapez ce terme dans G**gle, vous verrez qu’il y a un modèle très très répandu que j’ai choisi de crocheter.

La phase de crochetage du amineko n’est pas compliquée, la phase de montage un peu plus et la phase de brodage (j’invente des mots si je veux) est un peu prise de tête. Mais le résultat est vraiment très sympa, d’ailleurs, j’en commence un 2ème sans tarder, c’est que j’ai des petits loups à gâter à noël moi! (D’ailleurs si vous aussi vous voulez gâter vos petits loups, n’hésitez pas à passer commande).

Les photos de plusieurs stades de fabrication :

IMG_20131007_120132 IMG_20131008_182115

Et le résultat final, il se la coule douce pour l’instant, mais fera moins le malin quand je lui aurai fait des copains!!!

IMG_20131009_153739

The Serial Crocheteuses n°190 – Le temps est compté…

Cette semaine, c’est Nathalie M qui héberge le défi. Elle propose un thème libre avec une contrainte de temps, on ne doit pas mettre plus de quatre heures à crocheter.

J’ai choisi de crocheter un petit porte monnaie sur le thème des minions (pour ceux qui ne connaissent pas je vous conseille cette vidéo).

  • 3 heures de crochet mais j’ai commencé le crochet il y a seulement 3 mois, ça doit prendre moins de temps pour des expertes.
  • 45 minutes pour faire la doublure et coudre le zip (à la main).

Sur ma lancée j’ai également fait un mini amigurumi minion qui m’a pris 30 minutes à faire ( si il y en a qu’un DIY intéresse, laissez un commentaire).

 IMG_2939IMG_2924

La photo pour le musée :     IMG_2940

C’est bow!

Aujourd’hui, on parle de nœud (bow en anglais). Comme d’habitude j’ai un bon train et demi de retard sur la mode et ce n’est que maintenant que je m’intéresse au phénomène. Je suis tombée sur un super tuto fait par les Do It Yvette sur le site de Morning by Foley pour faire un bracelet en cuir en forme de nœud.

Une fois de plus je n’ai pas suivi le tuto, j’ai fait à ma sauce, j’ai modifié la forme du patron, modifié le système de fermeture par un élastique et j’ai ourlé les bords pour que le bracelet soit moins large car je trouve ça plus joli.

Sinon j’ai également récidivé avec les tassels et j’ai même mélangé nœuds et tassel mais je vous montrerai ça plus tard!

IMG_2908

IMG_2910

IMG_2884

Et hop! dans la boutique!

DIY : plastique fou de récup

Connaissez-vous le plastique fou? Ces feuilles de plastiques sur lesquelles on dessine, puis qu’on passe au four pour que le plastique rétrécisse, s’épaississe, mais conserve le dessin. Le seul problème avec le plastique fou c’est son coût (et le fait que l’expliquer en bulgare pour le trouver en magasin c’est pas gagné).

Heureusement internet est là, et grâce à ce site (en anglais) j’ai vu qu’on pouvait faire du plastique fou avec du plastique d’emballage alimentaire, mais attention pas n’importe lequel celui qui a ce petit logo dessus :

pictograms-recycle-plastic-6-ps

Donc l’idée c’est de guetter sur les barquettes du traiteur, du pâtissier, etc si c’est le bon numéro. Quand c’est le cas vous découpez toutes les parties lisses et plates de ces barquettes et les conservez religieusement.

Voici le mode d’emploi :

  • faites chauffer votre four à 120°C,
  • prenez une feuille de plastique fou,
  • dessinez ce que vous voulez (utilisez des marqueurs indélébiles) d’une taille 3 à 4 fois plus grande que celle du résultat final,
  • découpez le plastique à la forme que vous voulez,
  • perforez le (si vous voulez qu’il y ait un trou dedans à la fin),
  • posez-le sur une feuille de papier cuisson,
  • enfournez-le à four chaud pour 30 sec environ et observez le se gondoler avant de redevenir plat (le sortir du four dès qu’il est plat),
  • laisser refroidir deux minutes,
  • C’est prêt!!

Personnellement je l’ai laissé un tout petit peu plus longtemps pour qu’il se torde légèrement dans l’autre sens.

A quoi ça sert me direz vous. Alors d’abord à occuper les enfants clairement, cela permet de transformer leur dessin en porte-clé par exemple (pour offrir à papy-mamy ou pour frimer au bureau), ça peut aussi servir pour vous fabriquer des porte-clés/bijoux avec le dessin que vous voulez dessus.

J’ai testé le concept en faisant l’ombre chinoise du petit Titouan pour en faire un médaillon (qui finira en porte clé ou en pendentif je suppose) que j’offrirai à sa maman le mois prochain. Quelques photos (le médaillon fait 2,7 cm de diamètre):

IMG_2905

NB : pour les parents qui ne veulent pas que leurs enfants utilisent des marqueurs indélébiles, le plastique fou du commerce a une face granuleuse et on peut y dessiner aux crayons de couleur.

The Serial Crocheteuses n°189 : Il était une fois…

Cette semaine, le défi est hébergé chez Isabelle Kessedjian et a pour thème il était une fois. Alors voilà ma petite histoire :

 Il était une fois, dans un appartement dans une contrée lointaine, une petit mug qui avait toujours froid. Il avait beau être plein de thé, de café ou de chocolat, cela ne changeait rien il n’avait jamais chaud. Parfois, il avait si froid que lorsqu’on le déplaçait, les courants d’air le faisaient trembler et il renversait le thé qu’il était sensé contenir. Il y avait dans cette même maison un monsieur qui se brûlait souvent les mains en attrapant son mug. Heureusement, la fée de ce logis traînait souvent sur pinterest et y avait vu pleins de jolis protège mug. Elle décida donc d’en crocheter un. Le petit mug n’eut plus jamais froid et l’homme ne se brûla plus jamais les doigts!

 

IMG_2855 IMG_2857

Photo carrée pour le musée :                    IMG_2858

Bilan du premier mois

C’est un peu à l’aveuglette que je me suis lancée dans ce blog et, je l’avoue, je ne savais vraiment pas ce que ça allait donner, si j’allais avoir d’autres lecteurs que la famille et les amis et si les personnes qui passent par ici allaient aimer ce que je fais. Après un petit mois d’existence (un mois – cinq jours), je fais le bilan.

WordPress proposant des statistiques très complètes j’ai pu voir que lors du premier mois d’existence de ce blog:

  • J’ai 22 posté articles
  • J’ai eu 746 visiteurs (pas uniques mais c’est quand même pas mal)
  • Les visiteurs venaient de 29 pays différents
  • Ils on laissé plus de 90 commentaires
  • 7 de ces visiteurs ont décidé de devenir mes followers (ils me suivent via wordpress ou la newsletter)

Bref, je trouve ça plutôt réjouissant mais je ne ferai pas de bilan tous les mois, pas de panique.

Sinon vous pouvez remarquer qu’il y a une nouvelle icone à cliquer à coté de celles qui redirigent vers mon Pinterest et ma page Facebook (que je vous encourage à « liker »). Cette nouvelle icone redirige vers le youtube de Chez Olivia. Vous y trouverez des vidéos de Do It Yourself ou des vidéos en rapport avec la couture, le crochet, le tricot, etc. Vous y trouverez aussi le masterchef de la couture : The Sewing bee, c’est en anglais non sous-titré, la saison dure quatre épisodes d’une heure et pour les amateurs de ce genre de programme, c’est plutôt bien fait et on y apprend 2-3 trucs utiles. D’ailleurs je tiens à remercier Anaïs du blog Aïs a des idées (une lorientaise d’origine, comme moi) d’avoir posté l’émission sur son mur facebook.

Voilà, merci à tous de me lire, de me suivre, de me soutenir et de me passer des commandes, ça me fait chaud au coeur et j’espère que ça va continuer.