DIY : Tête de lit capitonnée

Aujourd’hui, je vous montre la tête de lit que j’ai réalisée presque toute seule et je vous explique comment la faire.

J’ai utilisé :

  • une planche de 130cm x 160cm et de 2cm d’épaisseur que j’ai peinte car elle n’était pas neuve.
  • Une perceuse,
  • 12 boutons à recouvrir et 12 morceaux de cordelette pour les fixer,
  • un rectangle de mousse de 130×160,
  • un rectangle de ouatine de 150×180,
  • un rectangle de tissu de 150×180 plus un morceau pour recouvrir les 12 boutons,
  • une agrafeuse américaine et des agrafes de 10mm.

Après avoir peint la planche (étape inutile si votre planche est neuve), tracez les repères pour les boutons (40cm d’espacement dans la longueur et 20cm dans la largeur). Percez deux trous espacés de 5mm à chaque repère.

Pour toutes les étapes où il faut agrafer, je vous conseille de partir du milieu des cotés.

Agrafez la mousse le plus près possible du bord en mettant la tranche de la plaque de mousse en contact avec la surface de la planche pour avoir un fini bombé.

Fixez la ouatine en l’agrafant au dos de la planche (elle évitera que le tissu accroche) puis fixez le tissu de la même manière en tirant le plus possible (je vous conseille d’être deux).

Recouvrez les boutons. Pour les fixer, passez à travers les trous, la mousse, la ouatine et le tissu avec une longue aiguille et faites un noeud le plus serré possible (je vous conseille d’être deux) avec la cordelette.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Une carte pour la fête des grand-mères (ou des mères)

Aujourd’hui, je vous montre la carte que j’ai réalisée pour la fête des grand-mères. J’ai utilisé deux chutes de papier coloré,  de l’adhésif double face, un ruban et un cutter. Il faut aussi un bébé qui accepte de poser sa main deux minutes sur une feuille sans bouger et ça, c’est nettement plus difficile à trouver !

Voilà le résultat. Je ne pense pas avoir besoin de détailler le pas à pas tant c’est simple :

carte fête carte

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon agenda 2017

Aujourd’hui, je vous montre l’agenda que je me suis fait pour 2017. Je me suis beaucoup inspirée des bullet journals que l’on voit partout en ce moment. Toutefois, c’est bien un agenda puisque je n’ai pas prévu l’utilisation de puces (les fameuses bullets) pour signaler l’avancement des taches.img_5087

Un agenda sur mesure avec, en plus du calendrier classique, des pages dédiées :

  • liste des anniversaires par mois sur l’année.
  • Films vus, livres lus.
  • Ce que j’ai prêté.

img_5088img_5089img_5090

Au début de chaque mois, une page de garde décorée par mes soins avec les événements marquants du mois :

img_5092

Pour chaque semaine une page dédiée avec, en plus, les informations qui m’intéressent :img_5091

Bref, un agenda à conserver une fois l’année 2017 terminée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : Bracelet d’été

Et oui, l’été n’est pas encore terminé, il reste une semaine. Comme ici il fait encore très beau, je me suis fait un bracelet estival, presque le même que celui de la parure d’été.

J’ai changé le système de fermeture. Au lieu de mettre un anneau, j’ai créé une boucle avec le cordon. Je trouve ça plus joli et c’est plus simple à faire.

SANYO DIGITAL CAMERA

Le cordon et les perles viennent du chouette kit n°15 et le fil bleu est du fil à coudre classique. Le principe de fabrication est le même que pour les bracelets tissés en perles.

Matériel : une aiguille à coudre qui passe dans vos perles, une pince (pour installer le fermoir), un cordon (en cuir sur la photo) de deux fois la circonférence de votre poignet et du fil à coudre.

Temps de réalisation : environ 20 minutes selon la taille des perles.

  • Plier le cordon en deux.
  • Prendre une longue aiguillée de fil à coudre.
  • Créer la boucle en piquant le fil à travers les deux moitiés de cordons, enrouler le fil plusieurs fois en serrant bien et terminer par un nœud.
  • Enfiler le fil dans une perle et la caler entre les deux cordons.
  • Passer le fil autour du premier cordon puis le passer dans la perle. (Pour la première perle, on peut également passer le fil à travers le cordon pour « fixer » comme sur la photo.)
  • Passer le fil autour du deuxième cordon.
  • Enfiler une perle et la caler entre les deux cordons.
  • Passer le fil autour du premier cordon puis le passer dans la perle.
  • etc. jusqu’à environ 2 cm de la fin des cordons.
  • Piquer le fil à travers les  deux cordons, enrouler le fil plusieurs fois en serrant bien et terminer par un nœud.
  • Insérer cette extrémité dans un serre-fil et ajouter un anneau et un mousqueton.

Attention à ne pas trop serrer les perles sinon le bracelet risque de gondoler.

J’espère que mes explications sont claires. C’est simple à réaliser et on peut facilement les assortir en changeant la couleur du fil.

abracadacraft

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chaton marque-page

Aujourd’hui, un peu d’origami. Un marque page en origami pour être plus précise. Quand je l’ai vu sur Pinterest, je me suis dit : « Il me le faut ! ».

Une heure plus tard, c’est-à-dire le temps qu’il m’a fallu pour en venir à bout, il était là ! Je vous avoue que ce n’est pas un origami niveau débutant mais la vidéo est assez bien faite et une fois que j’ai compris le truc pour le ventre et les oreilles, c’était du gâteau.

Si vous n’avez jamais fait d’origami, passez votre chemin et allez vous faire la main sur des grenouilles, papillons, bateaux, etc. Si vous avez déjà un peu fait d’origami, la vidéo est .

Les photos du résultat :

marque-page chaton

Marque-page chaton

marque-page chaton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bracelet tissé

J’avais déjà fait une tentative de tissage l’an dernier, ça n’avait pas été très concluant. J’ai quand même ressorti mon « métier à tisser » (i.e. mon morceau de carton) pour refaire une tentative en réalisant un bracelet. Une réalisation presque 100% récup’ puisque j’ai utilisé un morceau de carton, les bouts de laines qui restent quand je coupe les fils qui dépassent de mes amigurumis et une chute de tissu. Seuls le fermoir, la chaînette et les mâchoires sont neufs. bracelet tissé Pour les étapes, rien de bien compliqué :

  • monter la trame sur le « métier à tisser » avec du fil de couture de base,
  • tisser en formant des triangles avec les petits bouts de laine,
  • rentrer les fils au dos du tissage (ce fut très long),
  • coudre du tissu au dos pour camoufler la partie moins belle,
  • monter les mâchoires, la chaînette et le fermoir.

Les photos du « métier à tisser » et du dos du bracelet : tissage bracelet tissé dos Le tout m’a pris une après-midi, mais si vous ne regardez pas Roland Garros en même temps, ce sera plus rapide … Le test est concluant même si les fils acryliques donnent un coté brut. La prochaine fois, j’utiliserai des fils de meilleure qualité et des couleurs assorties ! Rendez-vous sur Hellocoton !

Dis, tu joues avec moi?

C’est le thème des Serial crocheteuses & more de cette semaine qui est hébergé par Vivyane. Pour l’occasion j’ai voulu tester un plastique fou de récup (le tuto ici) d’une nouvelle source. Je les teste toujours avant de faire un projet qui prend du temps car, même s’ils sont sensés être dans la même matière, ils ne se valent pas tous.

J’avais préparé trois médaillons avec des dessins de jeux dessus. Sur les trois, seul le plus petit s’est rétracté correctement, les autres ont roulé sur eux-mêmes. Ce sont les aléas du plastique fou de récup mais comme la matière première est gratuite ce n’est pas trop grave. On voit quand même bien le dessin sur le rouleaux, je pense les utiliser comme des perles, à enfiler sur un ruban ou un cordon coloré.

La photo carrée pour le musée :

médaillon plastique fou récup playmobil

Et les ratés :

IMG_4769 IMG_4771

Rendez-vous sur Hellocoton !